23/11/2021

Face aux violences #NeRienLaisserPasser

Le 25 novembre 2017, le président de la République, Emmanuel Macron, érigeait l’égalité entre les femmes et les hommes en Grande cause du quinquennat : « Pour cela, je me suis en effet engagé à ce que la cause du quinquennat soit celle de l'égalité entre les femmes et les hommes et le premier pilier de cette cause, c'est bien la lutte pour l'élimination (complète) des violences faites aux femmes… pour que la honte change de camp… c’est une question de dignité pour notre République ».

Une désignation qui a permis le déploiement d’un programme toujours plus conséquent pour lutter face à l’ensemble des violences faites aux femmes.

Ne rien laisser passer

Une nouvelle campagne de communication pour conclure 5 années de mobilisation

Le gouvernement souhaite reprendre la parole à l’occasion du 25 novembre 2021, journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, pour réaffirmer que la lutte contre les violences faites aux femmes constitue une priorité et qu’il faut #NeRienLaisserPasser face aux agresseurs. 

L’ensemble des mesures déployées depuis 2017 vient confirmer cet engagement de l’État et de l’ensemble des réseaux professionnels engagés sur le terrain aux côtés des associations pour protéger et accompagner les victimes et témoins.

C’est le cœur et l’objet de cette nouvelle campagne de communication gouvernementale qui vient valoriser les soignants, les forces de l’ordre, les avocats, les magistrats, les répondantes du 3919, les associations et tous ceux qui luttent au quotidien contre les violences.

L’objectif est dès lors de favoriser la libération de la parole des femmes en leur montrant l’ensemble des relais de confiance à leur disposition. 

Le kit de communication

Les vidéos

Version 1 minute

Version 30 secondes

Version 15 secondes

Les affiches

Les vignettes pour les réseaux sociaux

Le spot radio

 

Consulter tous les outils de communication du site Arrêtons les violences